JOFFRE Marie-Dominique

NOM, Prénom : JOFFRE Marie-Dominique
Section CNU (Qualification(s)) : 8°
Équipe : FoReLL – A

 

SUJETS DE RECHERCHE 

  • Syntaxe latine : synchronie – prospective vers les langues romanes; Verbe latin ; deixis ; énonciation et pragmatique

 

LABORATOIRES ET PROJETS DE RECHERCHE

Projets de recherche

  • Publication sur l’Étude de la signification et de l’utilisation des anaphoriques et déictiques en latin ; synchronie classique et jalons posés pour l’examen de l’évolution du système vers les langues romanes

 

RESPONSABILITÉS SCIENTIFIQUES

Expertise scientifique

  • Expert pour l’évaluation des articles de linguistique latine dans la revue Latomus (Belgique)

Responsabilités éditoriales

  • Membre du comité directeur de la revue Vita Latina
  • Membre du comité de lecture de la revue Vita Latina

Sociétés de spécialistes nationales ou internationales

  • Membre de la Société des études latines
  • Membre de la Société de linguistique de Paris

 

PRINCIPALES PUBLICATIONS

Livres

  • 1-1995, Le verbe latin, voix et diathèse, B.E.C., Peeters, Louvain, 486p

Chapitres de livre

  • 2-1994, en collaboration avec S. Mellet et G. Serbat, Le signifié verbal, Grammaire fondamentale         du latin, Bibliothèque d’études classiques, Peeters, Louvain, 474 p.

Articles

Dans revue internationale à comité de lecture,

  •  1988 « La signification temporelle et aspectuelle de l’adjectif en-*to », R.E.L., 64,211-222
  • 1989 « A propos de l’adjectif en-*to– : le prétendu passage du passif à l’actif, Actes du V° colloque   international de linguistique latine, Cahier de l’institut de linguistique de Louvain, 48, Peeters,           Louvain, 197-206
  • 1997 « Sens et emploi de iste à la fin de l’époque républicaine », R.E.L., 74,145-154
  • 1998 « Les possessifs des personnes 1 et 2 : un moyen de faire surgir dans l’énoncé l’un des acteurs de l’énonciation », Actes du IX° colloque international de linguistique latine, Madrid, 409-                417
  • 2007 «Ipse, anaphore et deixis », Ordre et cohérence en latin (communications présentées au XIII° colloque de linguistique latine), Bibliothèque de la Faculté de Philosophie et Lettres de                l’Université de Liège, fasc.CCXCIII, Droz, Genève, 97-110
  • 2009 « Ille : réflexions sur ses emplois dans l’Eunuque de Térence et le livre XLII de Tite-Live », Revista de estudios latinos, 9, Madrid, 15-34
  • 2010 « Cohérence textuelle et deixis : le jeu hic / ille dans la prose classique », Latin linguistics today : Akten des 15. Internationalen Kolloquiums zur Lateinischen Linguistik, Innsbruck, 4-9 April     2009, Innsbrucker Beiträge zur Sprachwissenschaft 137, Innsbruck, 561-574 2011
  • 2011, « Que « montrent » les déictiques ? », R.E.L., 88, Paris, 53-71
  • 2012, « La concurrence hic/iste dans les Métamorphoses d’Apulée », Actes du Colloque international Latin vulgaire, latin tardif IV, Coll. De la maison de l’Orient et de la Méditerranée 49, Série linguistique et philologique 8, Lyon, p.335-348
  • 2014, « Réflexions sur certains emplois de habere dans les Sermons de Césaire d’Arles », Actes      du X° colloque international Latin vulgaire, latin tardif V, Bergame, tome 2, 567-580
  • 2015, « Cicéron, Laelius, Pro Caelio : Iste, une autre approche de la deixis »,Acta Colloquii Internationalis Linguisticae Latinae, C. Cabrillana, C. Lehmann ed., Ediciones clasicas, Madrid, 287-300.
  • 2015, -« Statut de is, hic, iste et ille en position adnominale », Latin Linguistics in the Early 21st Century, G. Haverling ed., Upsalla, 409-422.
  • 2016 « Aoriste et parfait : l’ambivalence du parfait de l’indicatif passif et déponent en latin », Aoriste et parfait (en français, latin, corse, estonien et polonais), P.D. Giancarli et M. Fryd ed., Cahiers Cronos 28, Brill,  1-15.
  • « Iste, un marquant fort, dans la langue latine, de la subjectivité du locuteur » , dans les actes du colloque organisé par les universités Jean-Paul II et Marie-Curie de Lublin :  Les émotions et les valeurs dans la communication , 23-25 avril 2015
  • « Deixis spatiale, deixis temporelle, le cas de hic, haec, hoc » , dans les actes du XVIII° colloque international de linguistique latine, Toulouse, université Jean-Jaurès, 8-13 juin 2015, Revue Pallas

A paraître :

  • «  Pourquoi le passif ternaire ? » Actes du XVII° colloque international de linguistique latine, Rome 2, mai 2013
  • « La représentation de l’interlocuteur dans le discours rapporté » Actes de la Table Ronde « Le  discours indirect », XVII° colloque international de linguistique latine, Rome 2, mai 2013

 Dans revue nationale à comité de lecture

  • 1981 « A propos de Jean-Claude Chevalier : Verbe et phrase », l’Information grammaticale,11, 22-25
  • 1984 « Les voix verbales chez Césaire d’Arles », présentation de thèse, L’Information grammaticale, 26, 9- 13
  • 1985 « Les racines du pronominal français en latin », L’Information grammaticale, 26, 9-13-
  • 1991 « Le signifié diathétique des formes en-*r, Tacite, Annales XIII », L’Information grammaticale, 48, 3-7
  • 1994  « Le passif impersonnel latin et le signifié des désinences en-*r, L’Information grammaticale, 62,6-8
  • 1995 « Le verbe : voix, diathèse, transitivité », présentation de thèse, L’Information grammaticale, 65, 45-47.
  • 1996 « Du latin, pour quoi faire ? (ter) », Vita latina, 143, 11-13
  • 1997 « L’évolution sémantique de habere : habere concurrent du datif ? », Les structures de l’oralité, Lingua latina, P.U.P.S., 193-198
  •  1997 « De l’existence de véritables pronominaux en latin classique », Revue de philologie, LXXI,55-64
  • 1998 « Anaphoriques et déictiques dans l’Amphitryon de Plaute (vers 551 à 1146) », Vita latina,     150, 59-68
  • 2002 « Réflexions sur le fonctionnement de la périphrase de type abeundum est mihi », Les modalités en latin, Lingua latina, P.U.P.S. 163-172
  • 2005  « Les interférences entre formes en –ior et formes en –issimus en latin classique, Intensité, comparaison et degré -2-, Travaux linguistiques du CerliCO, tome 18, P.U.R., Rennes, 27-40
  • 2007 « Le participe passé latin et la diathèse », Les formes non finies du verbe -2-, Travaux linguistiques du CerliCO, 20, P.U.R., Rennes, 37-54
  • 2012 « Signification et emplois de hic : réflexion sur l’endophore et l’exophore dans un corpus littéraire », Anaphore et anaphoriques : variété des langues et variété des emplois, éd. C. Denizot, E.  Dupraz, Publications des universités de Rouen et du Havre, p.57-72
  • 2014 « Zones de contact entre le relatif qui et l’indéfini qui(s) », Latin quis/qui, grec tis /tis : parcours et fonctionnements, éd. C. Denizot E. Dupraz, Université de Rouen, Publications des        universités de   Rouen et du Havre, 117-126
  • 2015 « Réflexions sur les emplois de ipse dans les livres II et IV des Géorgiques », Vita Latina, n°191-192, 36-47
  • 2015 « La présence du narrateur dans le discours rapporté : l’anaphore et la deixis à partir d’exemples empruntés aux Livres 21,23 et 30 de Tite-Live », Le discours rapporté, revue en ligne   Lingua Latina, 10.

Divers :

  • 1987  « Le signifié diathétique du morphème -*to », Hommage à Guy Serbat, B.I.G., Peeters,         Louvain, 207-315
  • 1991 « Apport du latin à la linguistique générale : l’exemple des pronoms personnels latins et         français », Les Grecs, les Romains et nous, Actes du deuxième forum « Le Monde »- Le Mans, « Le      Monde » Editions, 460-467
  • 1996  « L’implication des acteurs de l’énonciation dans le discours, La communication, Actes du      XV° colloque d’Albi, Université de Toulouse, 277-283
  • 1998 « Comment s’élabore le sens d’une forme ? L’exemple de iste dans l’Asinaria de Plaute »,     Mélanges offerts à C. Moussy, Bibliothèque d’études classiques, Peeters, Louvain, 131-137
  • 2002 « Réflexions sur le fonctionnement de la périphrase de type abeundum est mihi », Les            modalités en latin, Lingua latina, P.U.P.S. 163-172
  • 2003 « Ita, tam, tantus, talis : entre anaphore et corrélation », Anaphore, cataphore et corrélation              en                 latin, ERGA, 6, Presses universitaires Blaise-Pascal, Clermont-Ferrand, 131-140
  • 2004 « Les fondements morpho-syntaxiques de l’ambiguïté ; l’emploi de uideor, Virgile, Enéide      II et III, Les jeux et les ruses de l’ambiguïté volontaire dans les textes grecs et latins, Collection de la             maison de l’Orient et de la Méditerranée, Université Lyon II, 91-100
  • 2007 « Iste, un moyen de capter l’attention de l’auditoire », Parole, Media, Pouvoir dans   l’Occident romain, Hommages offerts au professeur G. Achard, C.E.R.O.R., Université Jean-          Moulin-Lyon III, De Boccard, Paris, 11-22
  • 2007  « Ocelle mi (Pl., Trin.245), un emploi hors structure ? », Eléments « asyntaxiques » ou              hors structure dans l’énoncé latin, Collection ERGA, 9, Presses universitaires Blaise- Pascal,    Clermont-Ferrand
  • 2008 « Ambiguïté, dit et non-dit dans la langue poétique latine. L’exemple de ferri dans l’Enéide     II et III », Procédés synchroniques de la langue poétique en grec et en latin, Editions Safran,         Bruxelles, 115-122
  • 2008 « Rendre la complexité des faits : réflexions sur l’emploi du passif chez Tacite (Annales) »,      Hommages au professeur P.M. Martin, Bibliothèque d’études classiques, Peeters, Louvain
  • «Continuité et rupture dans l’énoncé : l’emploi des déictiques dans le livre IV des Géorgiques de Virgile », (Dis)continuité en linguistique latine et grec, Coll. Kubaba, Lharmattan, Paris, p. 287-306
  • 2013 « De l’intérêt de l’étude linguistique des langues anciennes : Les origines latines du   pronominal                 français », Polumathès, PuLim, Limoges, p. 83-92
  • 2014« La parole des héros. Quand des Grecs parlent latin (Ovide, Métamorphoses XIV) »,               Spudasmata, Hommages        à  F. Biville, éd. A. Garcea, M.K. Lhommé, D. Vallat, Olms, Zürich,             413,425
  • « Le voyage » Colloque organisé au Lycée Henri IV à Paris : Le voyage, juin 2013. Les actes viennent de paraître dans la revue Ausonius

 

COMMUNICATIONS ORALES / CONFÉRENCES

Conférences (invitées)

  • 2 invitations aux Facultés St Louis de Bruxelles (1997 et 2008), sur les possessifs puis les déictiques dans le cadre des journées de linguistique latine organisées par D. Longrée, professeur à l’université de Liège.
  •  – 1 invitation à l’université d’Oviedo pour une conférence dans le cadre des journées d’études  sur l’Antiquité,organisées du 27 au 29 mars 2012 : « Quand des Grecs parlent latin, Ovide, Métamorphoses XIV
  • – Invitation dans le cadre Erasmus pour une semaine de cours (25-29 avril 2016)  à l’université Marie Curie de Lublin en Pologne. Thème : le latin aux origines du français ; le système verbal, la déclinaison, la deixis, le genre grammatical

 

INTERACTIONS AVEC L’ENVIRONNEMENT (participation à des événements culturels p.ex)

  • Présidente de la section Poitevine de l’Association Guillaume Budé (pour la promotion et le rayonnement de la culture antique) – Organisation de 4 / 5 conférences par an pour tout public
  • 2 conférences faites dans le cadre des réunions de la section poitevine de l’Association Guillaume Budé : Le genre grammatical en latin et en français (décembre 2012) ; Le mécanisme du             comique dans la comédie latine : l’exemple de l’Amphitryon de Plaute.

Recherche

Menu principal

Haut de page