MARTIN Marie

NOM, Prénom : MARTIN, Marie
Section CNU (Qualification(s)) : 18
Équipe : B3
Axes et/ou opérations : L’expérience du spectateur appareillé
Coordonnées : marie.martin@univ-poitiers.fr

 

SUJETS DE RECHERCHE

  • Théorie filmique et processus psychiques, Rêve, Projection, Remake, Littérature et cinéma, Intertextualité, Intermédialité, Cinéma expérimental et d’avant-garde, Cinéma et politique.

 

LABORATOIRES ET PROJETS DE RECHERCHE

Laboratoires

  • Membre du Forell B3.
  • Membre associé de l’UMR THALIM (Théorie et Histoire des Arts et des Littératures de la Modernité) / ARIAS (Atelier de Recherche sur l’Intermédialité et les Arts du Spectacle)

Projets de recherche

  • Identification, empathie et projection dans les arts du spectacle (LabEx Transfers)
  • Le geste politique au cinéma
  • Appareils techniques du cinéma et processus psychiques

 

RESPONSABILITÉS SCIENTIFIQUES

Bureaux de laboratoire

  • Membre nommé au conseil de laboratoire du FoReLL

Expertise scientifique

  • Membre nommé de la 18ème section du CNU (2016-2020).
  • Membre de la commission d’expertise scientifique pour la 18ème section, Université de Poitiers.
  • Expert sollicité par les revues CiNéMAS, Etudes anglaises, Savoirs En Prismes.

Responsabilités éditoriales

  • Membre du comité de lecture de la revue interdisciplinaire Le Paon d’Héra, aux éditions du Murmure.
  • Membre du comité de lecture de la collection « L’œil du cinéma », dirigée par Laurence Schifano aux PUPO.

Sociétés de spécialistes nationales ou internationales

  • Membre de l’AFRHC et de l’AFECCAV.

Organisation de manifestations scientifiques

  • 30-31 janvier 2017 : « Formes extrêmes et cas limites de l’identification dans les arts du spectacle ». Journées d’étude internationales co-organisée à l’INHA avec Mildred Galland-Szymkowiak dans le cadre du LabEx TransferS (Arias-THALIM-CNRS).
  • 10 novembre 2016 : « Imager la migration ». Journée d’étude co-organisée à l’université de Poitiers avec Véronique Campan et Sylvie Rollet (FoReLL B3), dans le cadre de l’ACI « Cultures critiques » (FoReLL-Migrinter).
  • 17 mars 2016 : « Retours sur Manoel de Oliveira, “l’homme-cinéma” ». Journée d’étude internationale co-organisée à l’université de Poitiers avec Sandra Teixeira (FoReLL B3-CRLA-Institut Camões).
  • 2-3 avril 2015 : « Le cinéma à la frontière. Formes filmiques de la spectralité ». Journées d’étude co-organisées à l’université de Poitiers avec Véronique Campan, Isabelle Gadoin et Gilles Menegaldo (FoReLL B1 et B3) et l’université de La Rochelle (COMUE/PRES Limousin Poitou-Charentes).
  • 12-14 novembre 2014 : « Du geste “politique” au cinéma ». Colloque co-organisé à l’université de Poitiers, avec Véronique Campan, Marie-Laure Guétin et Sylvie Rollet (Ircav-Paris3, FoReLL B3-Poitiers, Labex Arts-Paris 8).
  • 9-10 octobre 2013 : « Ostranenie, Unheimliche, Estranhamento. L’étrangement au cœur de l’œuvre d’art (Europe-Amériques) ». Colloque international co-organisé à l’université de Poitiers avec Françoise Dubor, Liza Méry, Caroline Lepage et Michel Riaudel (FoReLL B1-B3-CRLA), et avec l’université de Sao Paulo.
  • 6-7 juin 2013 : « Cinéma / Littérature : projections ». Journées d’étude internationales à l’université de Poitiers (FoReLL B3).
  • 4 novembre 2011 : « Le remake secret : positions et propositions ». Journée d’étude à l’université de Poitiers (FoReLL B3).
  • 16-17 mai 2008 : « L’Autre Scène. Travail du film et poétique du rêve ». Colloque international co-organisé avec Laurence Schifano à l’université de Paris Ouest (HAR).

 

PRINCIPALES PUBLICATIONS

Édition et coordination de volumes collectifs

  • Marie Martin et Laurence Schifano (dir.), Rêve et cinéma. Mouvances théoriques autour d’un champ créatif, Paris, Presses Universitaires de Paris Ouest, 2012.
  • Marie Martin (dir.), Cinéma, littérature : projections, La Licorne, 116, Presses Universitaires de Rennes, 2015.
  • Marie Martin (dir.), Le remake. Généalogies secrètes dans l’histoire du cinéma, CiNéMAS, vol. 25, 2-3, automne 2015.
  • Marie Martin, Véronique Campan et Sylvie Rollet (dir.), Qu’est-ce qu’un geste politique au cinéma ?, Presses Universitaires de Rennes, à paraître en 2018.

Chapitres de livre

  • « Rêve, rêverie et figures latentes dans La Coquille et le clergyman d’Antonin Artaud et Germaine Dulac », dans Germaine Dulac, au-delà des impressions, Tami Williams et Laurent Véray (dir.), Paris, AFRHC, 2006, pp. 151-163.
  • « Onirisme et pratiques maniéristes dans l’œuvre de Marcel L’Herbier, de Rose-France (1918) à La Nuit fantastique (1942) », dans Marcel L’Herbier. L’art du cinéma, Laurent Véray (dir.), Paris, AFRHC, 2008, pp. 169-189.
  • « Mécaniques du rêve : les marionnettes chez Charley Bowers et Jan Svankmajer », dans La vie filmique des marionnettes, Laurence Schifano (dir.), Nanterre, Presses Universitaires de Paris 10, 2008, pp. 239-255. Traduit en espagnol : « Mecanicas del sueño : las marionetas en Charley Bowers y Jan Svankmajer », dans Jan Svankmajer. La Magia de la subversion, Gregorio Martin Gutierrez (dir.), Madrid, T&B Editores, 2010, pp. 79-91.
  • « Greenaway avec Starobinski. Le XVIIIème siècle comme espace de résonances imaginaires dans Meurtre dans un jardin anglais », dans L’Écran des Lumières, Laurence Schifano et Martial Poirson (dir.), Oxford, SVEC, 2009, pp. 133-143.
  • « Les nuits de 1914-1918. Fantômes, théâtralité et onirisme dans Thomas l’imposteur (Cocteau, Franju) et Rendez-vous à Bray (Gracq, Delvaux) », dans Les mises en scène de la guerre au XXe siècle. Théâtre et cinéma, Laurent Véray et David Lescot (dir.), Paris, Nouveau Monde Editions, 2011, pp. 99-116.
  • « La projection du peintre. Klimt de Raoul Ruiz », dans Biographies de peintres à l’écran, Patricia-Laure Thivat (dir.), Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2011, pp. 255-270.
  • « Le cinéma rêvé de la constellation surréaliste », dans Quand les écrivains font du cinéma. Instantanés critiques, Valérie Berty et Marc Cerisuelo (dir.), Paris, Les Archives Karéline, 2012, pp. 61-76.
  • « La poétique du rêve du point de vue d’une théorie des effets. Autour d’une configuration imaginaire », dans Rêve et cinéma. Mouvances théoriques autour d’un champ créatif, Marie Martin et Laurence Schifano (dir.), Paris, Presses Universitaires de Paris Ouest, 2012, pp. 63-85.
  • « La poétique du rêve : une notion opératoire pour repenser l’avant-garde cinématographique en France dans les années vingt ? », dans Avant-Gardes : Frontières, Mouvements I Délimitations, historiographie, Jean-Paul Aubert, Serge Milan et Jean-François Trubert (dir.), Sampzon, Delatour-France, coll. Avant-Gardes, 2013, pp. 155-173.
  • « Rêve dans un jardin français. La Femme de l’aviateur et Blow up », dans Rohmer en perspectives, Sylvie Robic et Laurence Schifano (dir.), Paris, Presses Universitaires de Paris Ouest, 2013, pp. 261-276.
  • « La vie rêvée des ombres. Psychanalyse et dispositif spectaculaire dans Le Montreur d’ombres », dans Réfléchir la projection, Véronique Campan (dir.), Rennes, PUR, coll. Le spectaculaire, 2014, pp. 45-56.
  • « La jungle de Calais : contours d’une utopie cinématographique selon Sylvain George », dans Images, médias et politique, Sébastien Denis et Claire Sécail (dir.), Paris, CNRS Editions, 2014, pp. 359-368.
  • « Intelligence des machines ou l’héritage d’Epstein dans les paysages expérimentaux contemporains (Samuel Bester, Xavier Christiaens, Jérôme Schlomoff) », dans Roxane Hamery et Eric Thouvenel (dir.), Actualité et postérités de Jean Epstein, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, coll. « Le Spectaculaire », 2016, p. 261-273.
  • « Hors-cadre Gradiva. Raymonde Carasco, avec Eisenstein et Artaud », dans Laurence Schifano et Antonio Somaini (dir.), Sergueï Eisenstein : Leçons mexicaines, Nanterre, Presses Universitaires de Paris Ouest, coll. « L’Œil du cinéma », 2016, p. 317-334.
  • « Vie: transfigurations », dans Claire Déniel et Marguerite Vappereau (dir.), Artavazd Pelechian. Une symphonie du monde, Crisnée, Yellow Now, coll. « Côté cinéma », 2016, p. 157-159.
  • « À l’épreuve du feu. Égalité et inégalités dans l’œuvre de Sylvain George », dans Raphaëlle Guidée et Patrick Savidan (dir.), Dire les inégalités, PUR, 2017, p. 133-142.
  • « L’écriture et la projection 2. Le petit cinéma portatif de Jérôme Game », dans Jean Cléder et Frank Wagner (dir.), Le Cinéma de la littérature, éditions Cécile Defaut, 2017.
  • « D’une gestation politique : donner (à voir la) naissance, de Stan Brakhage à Pauline Higgins », dans Véronique Campan, Marie Martin et Sylvie Rollet (dir.), Qu’est-ce qu’un geste politique au cinéma ?, Presses Universitaires de Rennes, à paraître en 2018.

Articles

  • « Politique de l’intertexte dans Journal intime de Nanni Moretti », Contre Bande, 15, 2006, pp. 81-101.
  • « La Figure d’Orphée dans les Histoire(s) du cinéma de Godard : épisode 3A », Le Paon d’Héra, 1, 2006, pp. 105-114.
  • « D’un double triptyque : Antonioni / Argento / Greenaway ; Cinéma / Peinture / Photographie », Ligeia, 77-80, 2007, pp. 158-168.
  • « La stratégie du caïman. Nanni Moretti et le documentaire politique (La Cosa, Aprile, Il Caimano) », Contre Bande, 16, 2007, pp. 125-153.
  • « La Baie des anges ou le réel rimé », Contre Bande, 17, 2008, pp. 63-76.
  • « Fantasmatiques des couleurs du sang. Sur Le Sang des bêtes (Franju, 1949), The Act of Seeing with One’s Own Eyes (Brakhage, 1971) et Abattoirs (Knauff, 1987) », Trafic, 71, 2009, pp. 108-116.
  • « D’une Médée l’autre. Medea de Lars von Trier, sur un scénario de C. T. Dreyer », Le Paon d’Héra, 6, 2010, pp. 179-193.
  • « Logiques corporelles du rêve », Trafic, 78, 2011, pp. 117-123.
  • « Songe de cinéma dans La Première nuit de Franju », CinémAction, 141, 2011, pp. 84-88.
  • « L’intrusion mentale, de Jean-Luc Nancy à Claire Denis », Otrante, 30, 2011, pp. 123-136.
  • « Sans soleil, du rêve-mémoire au rêve-traumatisme », Trafic, 84, 2012, pp. 36-44.
  • « L’écriture et la projection (Pierre Alferi, Le Cinéma des familles, Christine Montalbetti, Western) », Critique, 795-796, 2013, pp. 665-673.
  • « A l’avant-garde, rêve nouveau. Ecrans et tableaux rêvés au cinéma, d’El Dorado à Une nuit sur le mont Chauve », Ligeia, 2014, pp. 45-56.
  • « Paysages après la catastrophe et utopie plastique dans le cinéma expérimental contemporain. Autour de Jacques Perconte et Xavier Christiaens », La Licorne, 114, 2015, pp. 199-210.
  • « La projection comme opérateur intermédiatique : positions et propositions », La Licorne, 116, 2015, pp. 7-24.
  • « L’écriture et la projection. Louis-René Des Forêts, Pierre Alferi, Christine Montalbetti », La Licorne, 116, 2015, pp. 117-134. Version revue et augmentée de 12.
  • « Du cinéma à la littérature, et retour: figures de la projection traumatique », La Licorne, 116, 2015, pp. 157-176.
  • « Le remake secret : généalogies et perspectives d’une fiction théorique », CiNéMAS, vol. 25, 2-3, 2015.
  • Avec Laurent Véray, « La chambre verte (1977) de François Truffaut, remake secret de Paradis perdu (1938) d’Abel Gance. Du culte des morts à celui du cinéma », CiNéMAS, vol. 25, 2-3, 2015.
  • « Supplément à la vie de Barbara Loden (Nathalie Léger, 2012), ou des projections nommées Wanda », Comparatismes en Sorbonne, n° 7, à paraître en 2017.
  • «  »Sens obtus » et  »inconscient visuel » : Walter Benjamin, Thierry Kuntzel et Raymonde Carasco en supplément au filmique barthésien », Revue Textuel, à paraître en 2017.

Travaux de vulgarisation

  1. 2008-2011 : Rubrique « Actualités Cinématographiques » de la NRP (Nouvelle Revue Pédagogique), Collège et Lycée, Nathan.
  2. Entretien avec Raymond Bellour, « Devant l’hypnose. Questions posées aux fins d’une histoire de la théorie du cinéma », dans Rêve et cinéma. Mouvances théoriques autour d’un champ créatif, Marie Martin et Laurence Schifano (dir.), Paris, Presses Universitaires de Paris Ouest, 2012, pp. 279-295.
  3. « Vers Madrid #1. Des mains comme des soleils », pour la sortie du film de Sylvain George, Vers Madrid. The Burning Bright, novembre 2014. http://www.debordements.fr/spip.php?article304

Recherche

Menu principal

Haut de page