RANNOUX Catherine

NOM, Prénom : RANNOUX, Catherine
Section CNU (Qualification(s)) : 9e et 7e
Équipe : FoReLL B1 ((« Poétiques de la représentation »)
Axes et/ou opérations : « Présence »; « Voilà » ; « Discours rapporté »
Coordonnées : catherine.rannoux@univ-poitiers.fr

 

SUJETS DE RECHERCHE

  • L’imaginaire de la langue (littérature française XXe-XXIe) : Claude Simon, Annie Ernaux, Laurent Mauvignier, François Bon, Renaud Camus, Michel Leiris…
  • Génétique textuelle et style
  • Linguistique : dialogisme, linguistique textuelle, ponctuation
  • Ecritures de soi, journaux d’écrivain

 

LABORATOIRES ET PROJETS DE RECHERCHE

Laboratoires

  • FoReLL B1

Projets de recherche

  • L’imaginaire de la langue en prose contemporaine (littérature française)
  • Génétique textuelle et journaux d’écrivain

 

RESPONSABILITÉS SCIENTIFIQUES

Bureaux de laboratoire

  • Membre du bureau du FoReLL

Expertise scientifique

  • Expertise pour le colloque « Les illusions de l’autonymie : la parole rapportée de l’Autre dans la littérature », Pau décembre 2015
  • Expertise pour le colloque « Représentations des guerres modernes/ Representations of modern wars », Le Havre, 19, 20, 21 mars 2014
  • Expertise pour le Congrès Mondial de Linguistique 2012 (catégorie « stylistique, linguistique textuelle »).
  • Expertise pour les Actes du colloque « le discours rapporté et ses marques perspectives théoriques et didactiques », Bergame mai 2012
  • Expertise pour le colloque « Effet liste », Metz 2011
  • Expertise pour les Actes du colloque L’Ordre des mots à la lecture des textes, A. Fontvieille, S. Thonnerieux dir., Lyon 2 Lumière, 12, 13 et 14 octobre 2005

Responsabilités éditoriales

  • Membre du comité éditorial de la licorne
  • Membre du comité scientifique des Cahiers Claude Simon

Commissions et conseils

  • Présidente du Conseil Académique restreint de l’Université de Poitiers
  • Commission Recherche de l’Université de Poitiers
  • Conseil d’administration de l’UFR lettres et langues
  • Commissions d’expertise scientifique : 9

Sociétés de spécialistes nationales ou internationales

  • Membre de l’Association Internationale de Stylistique

Comités scientifiques de manifestations scientifiques

  • Membre du comité scientifique du colloque « Claude Simon : une expérience de la complexité », Université Nice Sophia-Antipolis, 6, 7 et 8 octobre 2016

Organisation de manifestations scientifiques

  • Co-organisatrice avec Michel Briand (FoReLL B1) et Sylvie Hanote (FoReLL A) de la journée d’étude « Présence et voix », 13 mars 2013, UFR Lettres et Langues de Poitiers.
  • Responsable de la Journée d’études « Lire la littérature contemporaine: Gisèle Bienne » le 4 juin 2009 à la Bibliothèque Carnegie de Reims (CRIMEL EA 3311).
  • Co-responsable avec Liliane Louvel du colloque organisé par le laboratoire Forell « l’illisible », colloque MSHS / Université de Poitiers, mai 2005, Poitiers
  • Co-responsable avec Liliane Louvel du colloque organisé par le laboratoire Forell « la réticence », colloque MSHS / Université de Poitiers, mars 2003 à Saint-Martin de Ré
  • Co-organisatrice avec Stéphane Bikialo de la journée d’études « Claude Simon : les mots pour le voir », Poitiers, 28 novembre 2002 à Poitiers, avec le soutien du Forell et de l’UFR de Lettres et Langues, dans le cadre de l’opération « L’œil écrit » de la Mission culturelle de l’Université de Poitiers
  • Co-organisatrice avec Philippe Caron des « Journées de Stylistique » de Poitiers, soutenues par le Forell A et B (3 éditions : 21 septembre 2000 ; 21 septembre 2002 ; 16 septembre 2004)

 

PRINCIPALES PUBLICATIONS

Livres

  • RANNOUX Catherine, Les Fictions du journal littéraire, éditions Droz, Genève, 2004, 216 p.
  • RANNOUX Catherine, L’Écriture du labyrinthe, éditions Paradigme, Orléans, 1997, 191 p.

Édition et coordination de volumes collectifs

  • RANNOUX Catherine dir., la licorne: Gisèle Bienne. Figures de l’altérité, PU Rennes, n ° 95, 2011, 189 p.
  • LOUVEL Liliane, RANNOUX Catherine, dir., la licorne : L’illisible, Actes du colloque Forell de Poitiers, mai 2005, PUR, n° 77, Rennes, mai 2006, 357 p.
  • CAMPAN Véronique, RANNOUX Catherine, dir., la licorne : Le journal. Frontières de l’art, n°72, P.U.R., Rennes, 2005, 245 p.
  • BIKIALO Stéphane, RANNOUX Catherine, dir., la licorne : Les images chez Claude Simon, n°71, P.U.R., Rennes, 2004, 230 p.
  • LOUVEL Liliane, RANNOUX Catherine, la licorne : La réticence, Actes du colloque de Saint-Martin de Ré de mars 2003, n°68, P.U.R., Rennes, 2004, 405p.
  • BORDAS Éric, RANNOUX, Catherine, dir., la licorne : Clichés et clichages, Mélanges offerts à Anne- Marie Perrin-Naffakh, n°59, Poitiers, 2001, 316 p.
  • DÜRRENMATT Jacques, RANNOUX Catherine, la licorne : La phrase, Mélanges offerts à Jean- Pierre Seguin, Poitiers, 1997, 268 p.

Chapitres de livre

  • [1] « De l’écholalie à l’altérité joueuse : le dialogisme dans Pas pleurer de Lydie Salvayre, Lydie Salvayre (dir. S. Bikialo), Garnier. à paraître en 2017.
  • [2] « Gulliver, chantier », Le premier Claude Simon (1945-1957), Jean-Louis LAURICHESSE dir., Classiques Garnier, 2016.
  • [3] Articles « Adjectifs qualificatifs », « Aiguillages », « Calembours », « Cartes postales », « Discontinuité », « Épanorthose », « Parenthèses », « Syntaxe », Dictionnaire Claude Simon, Michel BERTRAND dir., Champion, 2013.
  • [4] « Bribes de voix, fragments de vie, Ce que j’appelle oubli de Laurent Mauvignier », Hommages à Jacqueline Authier-Revuz, Textes réunis et présentés par Sonia BRANCA-ROSOFF, Claire DOQUET, Julie LEFEBVRE, Evelyne OPPERMANN-MARSAUX, Sabine PETILLON, Frédérique SITRI, Limoges, Lambert-Lucas, 2012, p.360-373.
  • [5] « Quand ça parle : de Loin d’eux à Des hommes de Laurent Mauvignier », Laurent Mauvignier, Jacques Dürrenmatt, Cécile Narjoux dir., Etudes Universitaires de Dijon, 2012, p.137-147.
  • [6] « Poétique du dialogisme », La langue de Sylvie Germain “En mouvement d’écriture”, Jacques Dürrenmatt, Cécile Narjoux dir., Etudes Universitaires de Dijon 2011, p.213-222.
  • [7] «Renaud Camus, remarqueur mélancolique», Les Spirales du sens chez Renaud Camus, SARKONAK Ralph dir., Rodopi, Faux Titre, Amsterdam- New-York, 2009, p.69-105.
  • [8] LARRAT Jean-Claude, JACQUES Caroline, RANNOUX Catherine, BIKIALO Stéphane, Beckett, En attendant Godot, Oh les beaux jours, Atlande, Clefs concours, Neuilly, 2009 [participation à la partie stylistique « Travail du texte »], p.211-220.
  • [9] « Aragon, ou l’écriture caméléon », dans Styles. Langue, Histoire, Littérature, NEVEU Franck dir., SEDES, 2001, p.201-218.
  • [10] LERICHE, Françoise, RANNOUX, Catherine, Sodome et Gomorrhe de Proust, éditions Atlande, Neuilly, 2000, [partie « Travail du texte »], p.165-200.

Articles

Articles dans des revues internationales (avec comité de lecture) :

  • [1]  « Analyse de discours et génétique textuelle : l’exemple du dossier génétique du Journal du dehors d’Annie Ernaux. », L’Analyse du discours : de la théorie à la pratique, Anna KIELISZCZYK et Elzbieta PACHOCINSKA dir., Presses de L’université de Varsovie, Varsovie, 2014, p.28-40.
  • [2] « Le bruissement des discours : Les Personnages, Grande Nuit de Toussaint, Céphalophores de Sylvie Germain », Crin, Amsterdam/New-York, 2011, p.59-73.
  • [3] « ‘Le grand incendie de londres’ de Jacques Roubaud, une autobiographie “Canada-dry” ? », Texte, « l’autobiographie », n° 39, Trinity College, Toronto, Canada, printemps 2006, p.171-187.
  • [4] « Histoire de Claude Simon, ou la parodie “en roue libre” », Texte, « ironie/parodie 2 », n°37/38, Trinity College, Toronto, Canada, 2005, p.259-271.

Articles dans des revues d’audience nationale (avec comité de lecture) :

  • [1] « Pratiques du tiret dans l’écriture en prose contemporaine : l’exemple de Laurent Mauvignier, Bernard Koltès et Marie NDiaye », L’imaginaire de la ponctuation (dir. S. Bikialo et J. Rault), LINX, revue de l’Université de Paris-Ouest Nanterre. à paraître en décembre 2016.
  • [2] « L’Amour comme on l’apprend à l’École hôtelière de Jacques Jouet, ou l’art romanesque de l’altérophilie », Actes du colloque international « Jacques Jouet, oulipien polygraphe », Poitiers 27-29 juin 2013, la licorne n°118, PU. Rennes, 2015.
  • [3] « Mémoires d’Hadrien, ou la pratique d’un dialogisme varius multiplex multiformis », L’information grammaticale, n°143, octobre 2014, p.28-31.
  • [4] « Vers un style scénarique ? Le Journal du Dehors d’Annie Ernaux », la licorne : Dans l’atelier du style. Du manuscrit à l’œuvre publiée, Stéphane BIKIALO, Sabine BOUCHERON dir., 2012, PU Rennes, p.189-202.
  •  »Le théâtre de la parole: oralité et polyphonie dans Juste la fin du monde de Jean-Luc Lagarce », L’information grammaticale, n°131, 2011, p.32-36.
  • [6] « “Dis, Didi”. Variations sur dire dans En attendant Godot de Samuel Beckett », L’Information grammaticale, n°124, janvier 2010, p.42-46.
  • [7] « Aiguillages et voies de traverse, les trajectoires de la phrase dans Le Tramway, de Claude Simon », revue électronique Sofistikê, « Un monde à découvrir : le style de Claude Simon », Ilias YOCARIS dir., n°1, octobre 2009 (adresse : http://www.sofistike.fr).
  • [8] « Les Effets de voix dans Sous le soleil de Satan, de Bernanos » L’information grammaticale n°120, janvier 2009, p.52-56.
  • [9] « La “syntaxe d’être” chez Renaud Camus », Sêméion, Travaux de sémiologie, n°7, Paris Descartes- Sorbonne, mai 2008, p.137-143.
  • [10] « Figures de la dissonance dans Un balcon en forêt de Julien Gracq », revue Méthode !, n°13, automne 2007, Vallongues, p.307-317.
  • [11] « Représentations de Discours Autres dans Le Ravissement de Lol V. Stein », L’Information grammaticale, n°108, janvier 2006, p.41-44.
  • [12] « “Au-dessus de la littérature”, l’écriture en quête du réel. Annie Ernaux, Journal du dehors », la licorne, « Le Journal. Frontières de l’art », textes réunis par Véronique CAMPAN et Catherine RANNOUX, n°72, P.U.R., Rennes, 2005, p.39-53.
  • [13] « Aux carrefours de l’image : le récit mémoriel », la licorne, « Les Images chez Claude Simon. Des mots pour le voir », textes réunis par Stéphane BIKIALO et Catherine RANNOUX, n°71, P.U.R., Rennes, 2004, p.15-26.
  • [14] « Électre de Giraudoux : une poétique du mot », Champs du signe, E.U.S., n°16, Toulouse, 2003.
  • [15] « La marge et le centre », Poétique n° 128, novembre 2001, Paris, Seuil, p.463-471.
  • [16] « L’écriture réfractaire, ou le miroir des stéréotypes dans Le petit Ami de Léautaud », la licorne, « Clichés et clichages », n°59, textes réunis et présentés par Éric BORDAS et Catherine RANNOUX, Poitiers, 2001, p.273-285.
  • [17] « Les constructions détachées adjectivales dans Sodome et Gomorrhe », L’Information grammaticale n ° 87, Paris, octobre 2000, p.33-36.
  • [18] « Éclats de mémoire : la page fragmentée, Le Jardin des Plantes de Claude Simon », la licorne, « La Ponctuation », n°52, textes réunis et présentés par Jacques DÜRRENMATT, Poitiers, 2000, p. 245-260.
  • [19] « La ponctuation de Stèles de V. Segalen », L’Information grammaticale n°79, Paris, octobre 1999, p. 59-62.
  • [20] « La négation dans Fin de Partie de S. Beckett », L’Information grammaticale, n°79, Paris, octobre 1998, p.12-15.
  • [21] « Biffures de Michel Leiris, ou la phrase en mouvement », Mélanges offerts à Jean-Pierre Seguin, la licorne n°42, textes réunis et présentés par Jacques DÜRRENMATT et Catherine RANNOUX, Poitiers, 1997, p.157-170.
  • [22] « La référence différée dans La Route des Flandres de Claude Simon », Champs du signe, E.U.S., Toulouse, 1997, p.157-168.
  • [23] « Quelques aspects de l’emploi de l’adjectif épithète dans La Route des Flandres », L’Information grammaticale n°57, Paris, octobre 1997, p.55-58.
  • [24] « La belle Hortense de Jacques Roubaud : Contes et décomptes », la licorne « Roubaud », n°40, textes réunis et présentés par Dominique MONCOND’HUY et Pascaline MOURIER-CASILE, Poitiers, 1997, p.65-75.
  • [25] « Alcools d’Apollinaire : une zone entre mètre et vers libre », L’Information grammaticale n°71, Paris, octobre 1996, p.24-27.
  • [26] « La réitération : figure de la dégradation dans Histoire de Claude Simon », Lettres Actuelles n°11, Montpellier, mars-avril 1996, p.78-83.
  • [27] « L’emploi du tiret dans La Condition humaine, ou la polyphonie monotone », L’Information grammaticale, n°68, Paris, janvier 1996, p.30-33.

Communications avec actes dans un congrès national ou des journées d’étude :

  • [28] « Imaginaires contemporains de la ponctuation en prose » (avec S. Bikialo), session sur « La ponctuation des écrivains », LXVIIIème congrès de l’Association Internationale des Etudes Française, 4-6 juillet 2016, ENS Ulm, à paraître dans les Cahiers de l’AIEF.
  • [29] « Aux lisières du métalinguistique : l’effet métalinguistique. L’exemple de Pas pleurer de Lydie Salvayre », colloque « Le métalinguistique comme source et lieu d’hétérogénéités », dir.Rémi Camus, Sarah de Vogüé, Kaja Dolar, Caroline Mellet, Frédérique Sitri, Nanterre, décembre 2015.
  • [30] « Voilà dans les discours littéraires » (avec S. Bikialo et J. Rault), Actes de la Journée d’études du groupe DISCO (dir. G. Col et S. Bikialo), 6 novembre 2015, Université de Poitiers.
  • [31] « Naissance d’un pont : une « chorégraphie de la collision » (avec S. Bikialo), colloque international Maylis de Kérangal, une écriture nomade (dir. M. Bonazzi, C. Narjoux et I. Serça), 9-10-12 octobre 2015 à Toulouse et Paris, à paraître aux Editions Universitaires de Dijon.
  • [32] « Entre amplification et syncope : Pour vos cadeaux, une écriture modeste de l’Histoire ? », Actes du colloque « La langue de Jean Rouaud », 19 septembre 2014, Cécile NARJOUX et Geneviève SALVAN dir., EUD/PUP Sorbonne, 2015, p.17-27.
  • [33] « Mémoire de la langue, dynamique de l’écriture dans Le Tramway de Claude Simon », communication pendant les journées d’études « Claude Simon-Rencontres », 10-11 octobre 2013, Université de Perpignan, Claude Simon – Rencontres, Anne-Lise BLANC, Françoise MIGNON dir., PUP / Trabucaire, Perpignan, 2014, p.83-90.
  • [34] « Changements de régimes : Je m’en vais, de Jean Échenoz », communication au colloque international « Jean Échenoz: la fiction, la langue », 24-25 mai 2013, Paris IV, à paraître aux éditions Champion.
  • [35] « La “corporalisation” du discours: l’exemple de Loin d’eux de L. Mauvignier et de Daewoo de F. Bon », communication dans le cadre de la Journée d’études « Les Fictions narratives au XXIe siècle », 14 juin 2013, Paris IV, la licorne n°112, PU Rennes, 2015, p.71-81.
  • [36] « Le monologue : creuser “les vides autour du langage”, Loin d’eux et Ce que j’appelle oubli de Laurent Mauvignier », communication le 24 janvier 2012 dans le cadre du séminaire sur le monologue, organisée à Paris 7 par Stéphanie Smadja, retenue pour la publication dans un ouvrage collectif à paraître en 2015.
  • [37] « Quand ça parle, de Loin d’eux à Des hommes de Laurent Mauvignier », La Langue de Laurent Mauvignier “Une langue qui court”, Jacques Dürrenmatt, Cécile Narjoux dir., E.U. Dijon, 2012, p. 137-147.
  • [38] « Les effets de listes dans Espèces d’espaces et Les Choses », Actes du colloque « Georges Perec artisan de la langue », Véronique Montémont et Christelle Reggiani dir., Nancy, 19-20 mai 2011, PU Lyon, 2013, p.155-163.
  • [39] « Le paradoxe énonciatif de La Jalousie : un énonciateur sans sujet », Styles 10, Charles d’Orléans, Montaigne, Crébillon, Alosyus Bertrand, Robbe-Grillet, Mathilde VALLESPIR, Roselyne de VILLENEUVE dir., PUPS, 2010, p.231-245.
  • [40] « Le grand écart, figure paradoxale de la cohérence dans Malone meurt », Colloque international « “Trouver une forme qui accommode le désordre”. Configuration et progression discursives dans la prose de Samuel Beckett » 11-12 mars 2010, Lyon 2, PU Lyon, 2013.
  • [41] « La “langue de tous”, un défi à la “langue littéraire”, Les Années d’Annie Ernaux », La langue littéraire à l’aube du XXIe siècle, Cécile Narjoux dir., EUD, Dijon, 2010, p.175-186.
  • [42] « Imaginaire des mots, poétique du nom propre, Rémuzor, Paysages de l’insomnie, La Ferme de Navarin », communication dans le cadre de la Journée d’Étude « Lire la littérature contemporaine : Gisèle Bienne » organisée par Catherine RANNOUX, CRIMEL, Reims, 4 juin 2009, la licorne : Gisèle Bienne. Figures de l’altérité, PU Rennes, 2011, p.41-53.
  • [43] « La stylistique à l’épreuve des manuscrits : l’invention du Journal du dehors, d’Annie Ernaux », Stylistiques ?, Laurence Bougault, Judith Wulf dir., colloque de l’AIS « Questions de stylistique & stylistiques en question », Rennes-24-25-26 janvier 2008, 2010, Presses Universitaires de Rennes, p. 363-376.
  • [44] « Nomination et mémoire de la langue », colloque « Jacques Roubaud, compositeur de mathématique et de poésie », ATILF/CNRS, Nancy, 16-18 mars 2006, éditions Absalon, 2010, p.159-169.
  • [45] « Chassé-croisé et hybridation générique : les journaux de Jean Malaquais, à la croisée des genres », communication au séminaire de l’AIRE « Lettres et journal », organisé par Brigitte DIAZ et Françoise SIMONET-TENANT, Paris 7, 14 janvier 2006, L’Aire, n°32, 2006, p.81-90.
  • [46] « Le Journal Dictionnaire de Jean Malaquais, ou l’écriture hybride », colloque « Les écritures de soi », Lorient novembre 2004, Actes parus aux éditions de L’Harmattan, 2007, p.265-273.
  • [47] « Aragon, ou l’écriture caméléon », Styles. Langue, Histoire, Littérature, Franck NEVEU dir., SEDES, 2001, p.201-218.
  • [44] « Jean Malaquais, l’invention du Journal de guerre », colloque « L’accréditation du témoignage » (colloque ACI/ Réseau des MSHS), Poitiers, janvier 2005, à paraître dans les Actes, collection « Champs du Signe », Presses Universitaires du Sud.
  • [48] « L’écriture au vitriol : les fausses énigmes de Laurent Tailhade », la licorne, « L’Énigme », textes réunis par Stéphane BIKIALO et Jacques DÜRRENMATT, colloque « L’énigme », n°64, Poitiers, 2003, p.63-71
  • [49] « “Est-ce le cas de le dire ?” La syllepse : de la figure construite au non intentionnel. Quelques exemples dans Fendre l’air de Renaud Camus », colloque « La syllepse. Figure stylistique » de Lyon 2, octobre 2002, Actes publiés aux P.U.L., Lyon, 2006, p.275-285.
  • [50] « L’écriture polémique dans le journal d’écrivain au XXe siècle : le Journal de guerre de Jean Malaquais », colloque de Paris XII « L’idée et ses fables : le rôle du genre », 13-15 décembre 2001, Actes publiés aux éditions H. Champion, 2008, p.217-230.
  • [51] « Commencer : comment est-ce ? Quelques incipit simoniens », la licorne, « L’Incipit », textes réunis et présentés par Liliane LOUVEL, Hors-série Colloques III, 1997, p.49-60
  • [52] « Claude Simon : la confusion créative », la licorne « L’image génératrice de textes de fiction », n°35, textes réunis et présentés par Dominique MONCOND’HUY et Pascaline MOURIER-CASILE, Poitiers, 1995, p.283-290

Communications en ligne

  • [53] « Mémoires d’Hadrien : une écriture « classique » ? Quelques éléments d’analyse », communication dans le cadre de la journée de la SELF XXe-XXIe, organisée à Paris 3 le 4 octobre 2014., enregistrement en ligne sur le site de la SELF XX-XXIe

Autres publications : textes courts, comptes rendus, préfaces :

  • [1] Compte-rendu de M. CALLE-GRUBER, Les Tryptiques de Claude Simon ou l’art du montage, paru dans Claude Simon 6 : “La Réception critique”, Ralph Sarkonak dir., Lettres Modernes Minard, Coll. « La Revue des lettres modernes », Caen, 2012, p.60-64.
  • [2] RANNOUX Catherine ; « Avant-Propos », la licorne: Gisèle Bienne. Figures de l’altérité, PU Rennes, n ° 95, 2011, p. 7-8.
  • [3] LOUVEL Liliane, RANNOUX Catherine, « Avant-Propos », la licorne : L’illisible, Actes du colloque Forell de Poitiers, mai 2005, PUR, n° 77, Rennes, mai 2006,  p. 7-9.
  • [4] CAMPAN Véronique, RANNOUX Catherine, « Avant-Propos », la licorne : Le journal. Frontières de l’art, n°72, P.U.R., Rennes, 2005,  p. 7-9.
  • [5] BIKIALO Stéphane, RANNOUX Catherine, « Avant-Propos : des mots pour le voir », la licorne : Les images chez Claude Simon, n°71, P.U.R., Rennes, 2004, p. 7-12.
  • [6]  LOUVEL Liliane, RANNOUX Catherine, la licorne : La réticence, Actes du colloque de Saint-Martin de Ré de mars 2003, n°68, P.U.R., Rennes, 2004, p. 7-8.

Recherche

Menu principal

Haut de page